Doom in Equestria
Bonjour mon petit poney,

Bienvenue sur Doom in Equestria.

Si tu es ici, c'est que tu es curieux de notre univers.

Ouvert récemment, Doom in Equestria accueil tout le monde qu'ils soient nouveau ou vétéran en RP. Pour en savoir d'avantage, vous pouvez nous envoyer un message ou allez dans la section des questions et suggestion.
RechercherCalendrierAccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionFAQ

Partagez | 
 

 Prepare to face the Swarm

Aller en bas 
AuteurMessage
Reine Chrysalis

avatar

Copyright : Probablyfakeblond (Famosity)
Messages : 16
Bits : 3
Coup de Coeur : 0

MessageSujet: Prepare to face the Swarm   Mar 27 Sep - 14:15


Identité
Nom Chrysalis
Alias Majesté - Mère - Chris
Titre Reine Mère (Officielle)
Âge Des millénaires
Sexe Jument (?)
Faction Changeling Swarm
Race Changeline
Cutie Mark Aucune
Alignement Loyal Mauvais
Classe Ensorceleur
Famille Mère de tous les Changelins

Portrait Robot
Parmi les ombres trapues des poneys courant en tous sens, criant au cœur de la discorde la plus totale tandis que les petits corps des changelins leur fondent dessus, crocs en avant, hurlant au désespoir, des silhouettes élancées prolongent le combat constamment au delà de cette fourmilière du peuple. C'est un fait : la royauté est indéniablement prouvée par la finesse et la grandeur des corps de leur hôte. Célestia, Selenia, Princesse Luna, Solar Flare, toutes quatre profitent de cet avantage, mais elles ne sont guère les seules, car elle aussi, la reine mère, impératrice d'un royaume haïs et rejeté au cours des millénaire, revêt l'apparence d'une gracieuse jument aux hauts sabots et au long cou dressé, au corps étiré et au visage affiné. Chrysalis surplombe ses semblables sans difficulté, faisant aisément le double de leur taille, observant au dessus de leur essaim dévastateur de son regard meurtrier les adversaires qui oseraient tenter de faire face à pourtant bien plus puissant rien qu'en apparence qu'eux. Oui, la grandeur royale est indéniablement la plus grande preuve qui soit de la puissance. Personne n'oserait contredire cela face aux dirigeants des royaumes qui s'entredéchirent sous leur joug. Quel délice...

Dans l'obscurité personne ne se doute un instant de sa présence, car la reine mère comme ses enfants revêt un cuir noir, une carapace solide aux teintes de vert comme les plus profondes ombres de la forêt de Leota qui est son royaume. Une carapace lisse, uniquement entachée de quelques stries par endroits comme la surface du corps d'un scarabée, et par endroit plus rêche comme c'est le cas de ses longues pattes et de ses sabots qui se décomposent peu à peu, comme une pierre lisse que l'on arroserait régulièrement des siècles durant jusqu'à-ce que peu à peu elle soit dévorée par l'eau ; il n'est guère de meilleure façon de décrire la texture des sabots de la reine mère et de ses enfants en effet. Pourtant, le reste de son corps reste plus doux et lisse que jamais malgré les millénaires, luisant à la lumière, reflétant les yeux de ses victimes comme une armure soignée. Une armure, en effet, tel peut être défini le corps de la reine changeling, une puissante armure résistant aux plus puissants chocs, un objet tant de beauté que de guerre, d'un noir luisant à peine teinté de rouge. Serait-ce la couleur de son sang ? A moins qu'il soit du vert qui teinte certains endroits de son armure naturelle... mais souhaiteriez-vous réellement prendre le risque de le vérifier ou de le savoir ?

En effet, la surface recouvrant son corps ne devrait pas être appelée carapace à la légère en vérité, puisque la reine comme ses enfants porte une carapace déjà autour de son tronc : comme une épaisse feuille d'un vert éclatant, dont elle reprend forme et texture, elle est posée sur le dos de sa royale personne, entre ses deux épaules, et se relie à son ventre par trois plaques insectoïdales d'un vert bleuté plus luisant et lisse encore que le reste de son corps de cuir tanné. Il pourrait sembler que cette feuille sur son dos soit fragile, après tout elle a la texture d'une feuille naturelle, mais quiconque frappera à cet endroit découvrira un point plus résistant encore que tout autre sur son corps : non, ce n'est guère uniquement une feuille, c'est bel et bien une carapace, une matière qui a pris la forme d'une feuille conformément à la nature semi-florale de la dame. Plus trompeuse qu'une plante carnivore ou qu'une mante orchidée, la reine mêle l'apparence fragile d'une fleur aussi noire que l'ébène, et pourtant la force guerrière d'un insecte vif et costaud, astucieux face à la nature. La force d'un insecte, que dis-je... d'un essaim d'insectes.

Si vous doutiez de la nature insectoïde de la jument qui se tient au cœur du chaos de son essaim, une légère brise suffira à vous ramener à la raison : implantées dans sa carapace de feuille, deux grandes ailes d'une telle finesse que la lumière fend au travers s'étendent au dessus de son vaillant corps. Si elles devaient être comparées à un des meilleurs exemples qui soient de la nature, elles le seraient à des ailes de libellules, ne pliant jamais sous l'effort malgré leur envergure inégalée dans le règne des insectes et leur finesse surpassant celle du papier. Solidement nervurées, les tensions de leur utilisation sont concentrées à la racine grâce à leur forme cylindro-conique, ceci peut sembler gêner son aérodynamisme par rapport à d'autres êtres volants comme les pégases dont les ailes sont au contraire plus fines à la pointe qu'à la racine, mais pourtant cela lui permet également une résistance et une rapidité d'action hors du commun. Le secret de ce vol malgré tout d'une grande aérodynamisme tourbillonnaire et d'une résistance inespérée se situe en un unique point : la répartition des tensions de l'air dans les ailes par la pliure nervurée de l'aile, lui donnant une rigidité par la structure tri-dimensionnelle obtenue. Une forme naturelle pour le moins fascinante.

Et pourtant, la reine n'est pas qu'insecte, mais bel et bien l'union hybride d'un insecte et d'une plante par la magie : sur son cou couleur de nuit tombe en cascade une crinière florale, fin papier couleur de nuit bleutée. D'une longueur des plus féminines, luisant et captant la moindre lumière, se teintant de vert par de discrètes stries, cette crinière à la texture de pétale de fleur, douce et fragile à l'odeur délicatement sucrée et envoutante, reproduit le comportement d'une crinière de cheval, son mouvement et sa légèreté, tout en restant groupé comme un tissu fin et délicat de la plus impressionnante des factures. Formée d'une longue frange décalée sur le côté de son visage, cachant partiellement son œil pourtant découvert par une mèche rebelle tombant de l'autre côté de son museau, telle la crinière de cheval elle ne tombe que d'un côté de son corps, et pourtant se rebelle en fines mèches élégantes allant parfois chuter sur l'autre côté de son cou, la coiffure de la reine est d'une longueur envoutante tout comme sa queue, coulant comme l'eau le long de son corps et se décomposant peu à peu, légèrement au niveau du visage, fortement à la pointe, au fil des siècles dévorée comme ses sabots.

De son crâne élégant sortent deux éléments impressionnants et captivants : en tant que mère de ses enfants il est évident que tout comme eux la reine porte une corne sur son front élégant, une énorme corne affinée en lame, qui semble avoir poussé de façon irrégulière comme un arbre gêné dans sa croissance, se tordant par endroit comme si des trous s'étaient formés de la même manière que sur ses sabots ou dans sa crinière. La corne commence épaisse et s'affine brusquement à quelques centimètres de sa base comme un véritable sabre sans garde, change de direction par trois fois comme pour esquiver les trous et enfin recourbe de façon menaçante vers l'avant avec une finesse digne d'une serpe de druide ou de sorcière. Rien de surprenant ici, après tout la dame est elle-même une forme de sorcière, capable des plus impressionnants sorts telles les alicornes lorsqu'elle s'arme de sa boule de verre. Après tout, elle est une reine, comme le montre le deuxième ornement de sa tête : d'entre ses mèches épaisses au milieu de son crâne s'extirpent quatre pistils noirs épais en formation carrée, surplombés de perles vert d'eau étincelant dans l'obscurité. Elle nomme cela sa couronne, et s'il semblerait qu'il soit possible de détacher cet ornement de son crâne sans la blesser vous remarquerez dans les jours qui suivent qu'il aura naturellement repoussé, comme si ces pistils étaient et n'étaient pas à la fois reliés à elle.

Une reine forte de sa magie, telle est décrite la reine des changelings, et pourtant il semblerait que cela soit pour le moins instable, peut-être car elle fut également créée de magie, comme si elle était la magie personnifiée, ou la sorcellerie ponifiée. Quelle qu'en soit la raison, il semblerait que la quantité de magie contenue en chaque changeling dévore peu à peu son enveloppe corporelle, formant ces trous à peine étranges lorsqu'on observe leur crinière et leur queue, qu'on pourrait confondre avec des blessures de guerre au regard de leurs cornes et oreilles, mais qui deviennent extrêmement dérangeants au regard de leurs pattes que certains s'amusent à qualifier de gruyère à défaut d'autre mot pour décrire ces larges aspérités transperçant de part en part les membres inférieurs des changelins et de ce fait également de leur reine bien que celle-ci semble évoluer plus lentement que ses enfants, n'ayant pas une apparence plus trouée que ses enfants actuellement malgré les millénaires qui se sont écoulés depuis sa naissance.

Cette magie, innée chez la dame comme chez la plupart des membres de son peuple, se développant par l'ascendance de ce peuple puissant, pourrait presque être lue dans les différents traits du visage de la reine : chaque trait de ce visage semble avoir été dessiné avec une mesure précise, courbée, sensuelle. Chaque élément semble porter le charme séducteur qui fait tout le pouvoir de la reine, que ce soit cette mâchoire élégante sur un port-de-cou élevé, ces joues à la courbe parfaite soutenant ses grands yeux aux paupières vert bouteille, comme maquillées, tombantes et ornées de longs cils épais, éléments fleuris en vérité qu'elle porte naturellement, contrairement à ses dents à l'ivoire étincelant, sans doutes un des seuls éléments animaux de cette fausse jument, des crocs félins, une dentition vampirique qui se dévoile entre ses fines lèvres noires étincelantes. Un sourire de la dame, un battement de paupière et un petit froncement de son fin nez et il vous semblera qu'elle vous invite, vous qui êtes tant à croquer ; cela n'aura jamais été aussi vrai.

Cependant les arcades sourcilières de la reine ne manqueront pas de retomber brusquement entre ses grands iris verts lorsque son interlocuteur dardera son regard et un sourire moqueur de part et d'autre de son crâne : si tout semble être calculé à la mesure prêt pour que son corps soit parfait, si chaque trait est un coup de pinceau précis, si chaque élément est un remarquable équilibre entre le poney, l'insecte et la plante, il est un élément de son corps que la reine tient en horreur, et surtout qui lui a valu des moqueries dont elle se serait bien passée. La plupart de ceux qui se sont moqués d'elle à ce propos n'y ont pas survécu, il en est certains cependant que la reine épargna ou ne pu combattre. Ainsi a-t-elle tendance à cacher comme elle peut ces deux grandes oreilles, bien trop grandes pour son fin visage, comme des oreilles de mule, en beaucoup plus fines et légèrement déchirées. En somme, quelque chose qui ne devrait pas être là selon elle. Gare à vous si cela vous fait sourire, elle ne manquera pas de vous faire ravaler votre rire.

Vous pourriez trouver cela étrange qu'elle garde ainsi ses oreilles intactes, et pour cause : les changelins sont réputés pour leurs capacités de métamorphose, et Chrysalis est la plus grande spécialiste dans ce domaine. Pouvant se métamorphoser partiellement comme entièrement, devenir un poney, un pégase, une licorne, prendre la forme d'un poney vampire, d'un zèbre, d'une alicorne même, elle réussira à reproduire intégralement sans le moindre défaut, au grain de beauté près, la personne de son choix, qu'il soit mâle ou femelle. Après tout, malgré sa forme de reine et son rôle de pondeuse, Chrysalis n'a pas réellement de sexe en vérité. Mâle ou femelle, qu'est-ce que cela signifie ? La plupart de ses enfants choisissent d'être ce qu'ils souhaitent, les changelins n'ont pas de genre prédéfini, et c'est aussi son cas. Grande, petite, noire, blanche, la seule chose qui ne change jamais réellement quand elle se transforme est son caractère, mais Chrysalis est une assez bonne joueuse de rôle pour se faire passer pour ce qu'elle n'est pas... Mais cela, vous le saurez plus tard.

Un dernier point avant de vous laisser rencontrer Reine Chrysalis : vous n'êtes jamais sûr de si vous ne l'avez jamais rencontrée, alors soyez prudents. Pourquoi dis-je cela ? Car notre reine a en vérité une forme qu'elle prend régulièrement, sans prévenir les membres de la ruche et sans jamais s'être dévoilée, la seule personne qui a connaissance de cette forme est en vérité le zèbre Zécora qui est une alliée exceptionnelle pour elle : en effet, la Reine Chrysalis est aussi connue sous le nom de Chris, une licorne couleur cendre à la crinière vert d'eau et aux yeux verts, un curieux poney assez discret et tranquille. Une licorne, certes, mais un mâle, de stature élancée malgré sa mâchoire carrée, aux yeux fins légèrement rieurs, à la dentition parfaitement carrée ne vous inquiétez pas, et qui porte parfois dans sa crinière quelques restes de pétales de fleurs qu'il aurait croisé sur son chemin, ne se souciant guère du désordre qu'elles peuvent provoquer dans sa crinière mi-longue et si fine, comme si ces pétales faisaient littéralement partie de lui. Chris la licorne est pour ainsi dire monsieur tout le monde, et à la fois votre pire ennemi...


Profil Criminel
Dans ce regard aux couleurs de la flore de Léota, vous ne lirez tout d'abord qu'une immense froideur. Comme les plantes tenaces des marais, le contact avec Chrysalis vous semblera glacial : les sourires et les gestes doux ne sont pas de ceux que vous pourrez soutirez de cette reine, elle ne cherche pas le rapprochement, et ne nourrit pas de sentimentalisme particulier. Chercher à créer des liens et à leur donner un nom n'est pas quelque chose qui lui vient à l'esprit. Il n'existe pour elle que deux types d'êtres dans ce monde : les alliés - et cela se résume généralement à ses enfants principalement - et les ennemis. De ce fait, Chrysalis peut se montrer d'une cruauté sans nom sans battre d'un cil face aux horreurs se déroulant sous son regard posé, tout comme elle pourra céder les plus éclatantes éloges sans un sourire au coin des lèvres. La dame changelin ne laissera pour ainsi dire pas paraître les émotions dans ses actes et paroles, gardant toujours cette prestance de la froideur qui ferait d'elle, en d'autres circonstances, une réelle reine des glaces.

Mère des changelins, Chrysalis se fait de ce rôle un véritable caractère, et juge les changelins non comme ses sujets, mais comme ses enfants tous autant qu'ils sont, même ceux qui auraient pu naître d'une autre ruche. Attentive, présente, sévère quand il le faut, toujours juste envers ses enfants, elle les défendrait comme une tigresse mais n'hésitera pas à elle-même les pousser du haut de la falaise comme une lionne si ceux-ci comptaient trop sur elle. Elle est certes la mère d'une ruche, celle que l'on doit suivre, mais il n'est pas dans son rôle de réparer les erreurs de ses enfants : ils doivent parvenir à voler de leurs propres ailes sous ses directives, et elle s'assure d'elle-même qu'ils s'acquittent de cette tâche, se montrant dure mais juste auprès d'eux. Prudente, elle ne cherche pas à les mener aux devants du danger inutilement, elle a confiance en leur résistance et n'hésitera pas à faire usage de cette compétence plutôt que de toute autre pour parvenir à ses fins. Tout ce qui peut assurer la survie de ses enfants passe en priorité, même si pour cela elle doit arracher la liberté des poneys pour leur substituer leur amour, source nécessaire à leur survie et qui leur est refusée depuis leur naissance...

Dirigeante impartiale, Chrysalis ne se laissera cependant jamais aller à la moindre préférence pour aucun de ses enfants. Ils sont tous à égalité pour elle, et elle se charge d'être juste pour chacun d'entre eux. Tout comme elle ne compte pas se montrer complaisante à l'égard de ses adversaires. Elle s'est laissée à offrir une alliance exceptionnelle à Zécora car celle-ci avait agit dans l'intérêt de son clan en acceptant une de ses requêtes, mais cette action exceptionnelle confirme sa règle : tout autre poney, quel qu'il soit, n'est vu autrement que comme une forme de moyen de subsistance pour ses enfants. De la même façon, Chrysalis ne cherchera jamais à se mettre en avant par rapport à son peuple, ses propres avis n'ont pas lieu d'être à propos des choix qui doivent mener son peuple en avant sur l'échiquier de la guerre, tout doit être fait dans l'intérêt de la ruche et uniquement dans son intérêt, même si pour cela elle doit elle-même en tant que Reine en pâtir d'une quelconque façon. Il aurait été trop aisé en tant qu'être unique de survivre seule.

Pour ainsi dire, la reine Chrysalis est littéralement son pays. Tout ce qu'elle fait, elle le fait pour son pays ; tout ce qu'elle pense, elle le pense pour son pays ; tout ce qu'elle ressent, qu'elle combat, qu'elle construit, elle le fait uniquement pour et dans l'intérêt de son pays. Chrysalis s'est dévouée entièrement à la survie de ses enfants et à la préservation de sa ruche. Elle s'est débarrassé de tout avis unique qui pourrait sembler un seul instant égoïste ; oui, étrangement la cruelle reine changeline, celle qui n'hésite pas à tuer, celle qui détruit tout sur son passage tant physiquement que sentimentalement, est tout sauf égoïste, se refusant à penser à elle-même. Lorsqu'elle pense à elle, c'est en vérité à son titre uniquement qu'elle pense, elle se voit comme un des divers moyens de survie de sa ruche et uniquement ainsi, s'il n'y avait d'autre moyen que de se tuer pour cette survie elle pourrait le faire... Mais ce serait une situation bien malheureuse et extrême n'est-ce pas ? Même lorsqu'il semble que tout est contre vous, il peut s'avérer que vous soyez leur dernière chance...

Cependant cet altruisme à l'égard de ses enfants n'entache rien à sa réputation de reine guerrière. Pour ses adversaires, la dame changeline n'est pas une mère, elle n'est pas une reine respectée, elle est une guerrière, une combattante, un cauchemar qui fond sur Equestria comme un seul et même Essaim dévorant tout sur son passage. Pour Chrysalis, il est naturel de combattre ceux qui se dressent sur son chemin. Si elle doit agrandir son territoire pour permettre la survie de ses enfants, elle le fera sans hésiter, et s'attaquera aussitôt à la parcelle de terrain la plus proche. Attaquer Canterlot n'était pas pour elle à l'origine un simple désir de conquête : il s'agissait bien de faire payer les poneys qui avaient repoussé ses enfants et de créer une source de nourriture pour les changelins qui dépérissaient sans cela. Vous pourriez presque penser un instant que je dis par là que Chrysalis avait une justification telle qu'elle paraîtrait gentille... Mais même le plus grand tyran a une justification qui peut ne pas sembler égoïste. Il s'agit après tout de sauver un pays qui ne pourrait se relever sans marcher sur les autres. Cela vous fait penser à autre chose, n'est-ce pas ? (Et une fois de plus je remporte le point Godwin.)

De fait, tout comme son rôle de reine guerrière le présuppose, Chrysalis aura un comportement très fort. Elle fera preuve de sang-froid en toutes circonstances, même au pied du mur elle ne laissera que difficilement paraître son désespoir. Sa colère, son désarroi sont réservés à des jeux d'acteur fort bien réalisés, et sont bien vite ravalés. Elle eut appris sa leçon, ses plus grandes colères et son plus profond désarroi l'ont par le passé menée à l'échec dans des situations qu'elle pouvait retourner à son avantage. Aujourd'hui, elle est une parfaite joueuse d'échec, capable de retourner les pions aisément, et de ne jamais laisser paraître la moindre expression de défaite sur son visage comme dans un jeu de carte. De caractère comme d'esprit, elle se montre d'une grande force, ne ployant jamais. Abandonner ne fait pas partie de son vocabulaire, si un mur se présente à elle elle trouvera le moyen de l'enfoncer ou de le contourner. Changer d'avis n'est pas une option, elle existe depuis suffisamment de milliers d'années pour savoir ce qui est le mieux selon elle pour son peuple. Le but à présent est d'avancer les pions, petit à petit, jusqu'à enfermer la Reine...

Que dire de plus ? Chrysalis est en vérité, en tant qu'individu propre, quelqu'un de complexe à définir. En effet, il est plus aisé de décrire quelqu'un d'extrême ; mais en vérité, la Reine est toute en nuance. Elle n'est pas particulièrement curieuse, elle ne se plongera pas dans un livre et n'ira pas elle-même espionner l'ennemi pour son peuple, mais pour autant elle ne refuse pas d'apprendre et n'hésitera pas à agir d'elle-même si nécessaire. En somme, Chrysalis pourra agir d'une façon à un certain moment, et tout au contraire à un autre, pour elle tout est une question de bon moment, de situation, et de conditions. Cette dirigeante est quelqu'un de réfléchi, qui aime peser le pour et le contre sur sa balance mentale constamment, tant pour son peuple comme vous avez pu le comprendre plus tôt, que pour elle-même quand la situation ne la regarde que elle. Après tout, tout ne regardera pas toujours son peuple, certains choix pourraient ne rien avoir à faire avec ses enfants. Dans de telles conditions, elle agira avec parcimonie, ne se lançant pas à corps perdu dans un choix qu'elle regretterai après coup.

Il faut dire que Chrysalis possède une capacité naturelle qui la rend prudente envers les autres : elle est une séductrice née, elle est justement celle qui tente de vous pousser vers un choix à corps perdu, elle est celle qui vous fera faire un choix extrême pour son charme. Vile tentatrice, elle est devenue insensible aux tentations adverses, car elle sait elle-même tout ce qui peut séduire autrui. Un battement de cil, un mouvement de rein, un rire, un sourire, un simple soupir. Quelques mots, une danse, une preuve de force. Chaque être a sa propre personnalité, elle n'a pu que mieux s'en rendre compte auprès d'une ruche d'êtres à la même façon de penser : seule elle peut voir dans chaque soldat, même les plus programmés à se comporter comme des machines, le petit trait de caractère personnel de chacun, aussi n'est-il pas difficile pour elle de lire le comportement général d'un poney mené par ses émotions. Chacun de ses gestes et chacun de ses mots est pesé afin de la rendre charmante, agréable à l’œil et à l'oreille, quelqu'un près de qui vous vous sentirez bien, beaucoup trop bien, et que vous aimeriez suivre. Effrayant n'est-ce pas ?

Vous devez vous douter de ce fait de son naturel joueur. Derrière son regard observateur, et sa place régulière de simple spectatrice, Chrysalis adore jouer. Elle aime se jouer d'autrui, jouer avec autrui, être dirigeant n'est pas toujours bien amusant alors elle n'hésite pas à sauter sur une occasion de se divertir quand ses devoirs de Reine ne la forcent pas à se retenir. Elle gardera son attitude digne et froide, vous ne la verrez pas rire aux éclats, parfois vous ne la verrez même pas sourire, ou ce serait un rire dément et machiavélique : il n'est rien de plus drôle qu'un bon rire de méchant après tout. Chrysalis aime les choses romancées, elle ne cachera pas aimer les histoires fictionnelles et les romans à dire vrai, mais rien n'est plus drôle que de vivre soi-même ces aventures et ces mouvements. Ou plutôt, que de les observer en vrai. Chrysalis aime sa place de spectatrice, et elle compte bien en avoir pour son argent : acheter la place d'honneur dans une pièce de théâtre, c'est mériter le meilleur divertissement qui soit, quitte à jouer un peu dans cette pièce.

Comprenez-le si cela n'a toujours pas été fait : Reine Changeline, elle est aussi Reine Manipulatrice. Mener quelqu'un d'un point A à un point B en le faisant passer par le point C qui n'est pourtant pas du tout sur la droite voulue, elle s'en fait une spécialité. Chrysalis saura donner l'impression de ne rien souhaiter d'autre que d'aider, et saura parfaitement montrer un faux défaut à son adversaire pour lui faire prendre une certaine direction. Elle prendra l'air de rien, restera impassible et froide comme toujours. Une véritable joueuse de cartes, posée dans son trône avec sa boule de cristal elle a passé suffisamment de temps à observer autrui pour savoir à présent comment les diriger. Et il ne s'agit pas seulement ici de diriger ses sujets, ses enfants, elle est tout à fait capable de manipuler aussi un poney, pour peu qu'il lui tente une oreille un tant soit peu attentive, ou qu'il glisse un regard un tant soit peu indiscret dans sa direction. Tout comme elle sait trouver les bons gestes, Chrysalis sait reconnaître les gestes d'autrui et ainsi leurs intentions, et si vous avez laissé ainsi échapper la moindre information dans votre comportement physique elle se fera une joie de les détourner.

De fait sa manipulation, accompagnée de sa capacité de métamorphose, font de Chrysalis une actrice accomplie. Capable de connaître les traits de caractère cachés d'une personne qui ne le cache pas vraiment volontairement, Chrysalis sera tout à fait apte à adopter son comportement, ses habitudes, et sa séduction mêlée à un peu d'ensorcellement suffiront à camoufler le reste. Bien sûr, comme tout joueur de rôle elle a ses propres défauts : elle déteste les caractères mièvres et trop naïfs, aussi un personnage comme la Princesse Cadence lui a été très douloureux à jouer, mais si cette fichue Twilight Sparkle n'avait pas connu si bien cette princesse rose bonbon elle n'aurait jamais perdu la face, personne ne s'en serait rendu compte... Chrysalis s'en veut toujours autant d'avoir échoué son jeu d'acteur sur ce petit détail, mais elle se sait capable d'un acting plus parfait que jamais, pour peu qu'elle y donne du sien.

Mais si seulement, si seulement elle avait été plus fine stratège... Pourtant Chrysalis est une reine qui n'a guère besoin de conseils sur les stratégie, elle est capable de mener efficacement une bataille et son contrôle sur la volonté de ses soldats en fait une dirigeante plus dangereuse encore quelle que soit la distance, et pourtant elle a échoué ici à cause d'un petit détail : sa mauvaise humeur à cause du caractère exaspérant de Cadanzia. Cet échec n'aura été qu'un ajout de force pour elle, plus jamais elle ne ferait cette erreur. Elle est perfectionniste, elle ne laissera pas le moindre détail lui échapper la prochaine fois... Quelle prochaine fois cependant ? Le principe même d'une stratégie est de ne jamais reproduire deux fois la même chose, ou le cas échéant, de le faire au meilleur moment. Soyez alertes, car un jour à nouveau la Reine Chrysalis vous piégera, et ce piège sera votre tombeau.

Peut-être penserez-vous pouvoir la piéger par les mots, par un beau discours, mais gare à vous : comme le veux son rang, Chrysalis n'est pas une enfant gâtée et prise au dépourvue, elle est une oratrice de haut rang, habile avec les mots, sachant jongler avec le langage et en jouer. Il faut dire qu'elle a un humour très noir et une façon de parler particulièrement cynique au quotidien, un comportement oral qu'il vous semblera difficile de reproduire car demandant une gymnastique d'esprit que l'on n'a pas forcément au quotidien. Pour elle, le cynisme est une seconde nature, elle voit le monde au travers d'un filtre nihiliste qui nourrit plus encore ce comportement sarcastique constant. Vous aurez l'impression qu'elle vous félicite ou vous console ; en vérité elle vous méprisera et se moquera de vous, mais cela, rares sont ceux qui le comprendront réellement sans ressentir pleinement son aura et ses sentiments comme le font les changelins.

Il faut dire que Chrysalis a besoin constamment de savoir se créer une carapace de discrétion et de prudence, et son côté indirect ainsi l'y a entraînée de longues années : sans doutes rencontrerez-vous un jour Chris, ce jeune licorne aux paroles si suaves qui cachent en fait des épines acérées, une rose noire au sourire charmeur mais aux paroles étrangement blessantes, contre qui vous aurez du mal à vous retourner. Après tout, il vous semblera si sympathique, si encourageant, et surtout si innocent par rapport à tous les problèmes qu'il vous pointera. Ce n'est pas sa faute n'est-ce pas ? ... Qui pourrait donc penser que derrière ce visage si doux et ce corps si frêle se cache en vérité le monstre qui a donné des cauchemars à tous les royaumes ces derniers millénaires, la grande reine Chrysalis incarnée dans un jeune licorne nommé Chris ?


Biographie et Casier
Il y a plusieurs millénaires de cela, une ombre se glissa dans une grotte profonde. L'obscurité était étouffante entre ces roches, il semblait difficile de pouvoir ne serait-ce que prendre une petite inspiration. Cependant, le vieux poney à la longue barbe grisonnante s'avança malgré tout, d'un pas prudent, emporté par la volonté de trouver un lieu tranquille où poursuivre ses études. Il ne s'était arrêté qu'un instant, mais un instant suffisant pour ressentir l'odeur pestilentielle et subir les piqûres des insectes : une large source verdâtre d'ossements de poneys, de pégases et de licornes, couverts de restes d'insectes eux-même dévorés par d'autres insectes se trouvait ici. Et, en son centre, un arbre qui semblait mort, mais dont le feuillage était composé de plantes carnivores qui dévoraient pour sa part ces mêmes insectes. L'eau formait par endroit des bulles, parfois un crâne de licorne dépassait de la source, puis coulait à nouveau. Seul l'arbre restait fièrement dressé au milieu, tenace, étrange.

Le vieux chercheur à la longue cape dû se rendre à l'évidence : non seulement ce n'était guère l'endroit pour poursuivre ses recherches de concoctions magiques, mais cet endroit était déjà probablement magique en soi. Il ne se priva pas pour le préciser d'ailleurs, espérant ainsi prévenir toute approche de la part de voyageurs trop curieux : il placarda, usant de la magie de sa corne pour faire léviter les objets nécessaires, un panneau marqué tout simplement « Ne pas approcher, probablement magique », et s'empressa de rembaler ses divers ingrédients pour s'en aller. Ce qu'il ne savait pas, c'est qu'en ce simple petit geste, cette petite attention qu'il avait eue pour les maladroits qui auraient pu venir ici, il avait en vérité provoqué la pire chose qui soit : l'écorce de l'arbre se fissura, se séparra, et bientôt se brisa dans un craquement sinistre. Dans l'ombre du creux formé au coeur de cet arbre mort, une ombre se dessina, puis deux yeux étincelants, d'un vert profond.

C'est ainsi que Starswirl à la longue barbe avait fait l'erreur de faire naître les dévoreurs de monde, les Changelins. Les créatures s'extirpèrent des profondes racines de l'arbre enfouies sous la source empoisonnée, se déplaçant dans celle-ci comme dans une simple pâtogeoire, se disputant, criant, crachant et griffant. Ils se calmèrent soudain quand deux grands yeux s'ouvrirent à leur tour dans l'obscurité de l'arbre : s'extirpant de la source même de la magie de l'arbre, une grande silhouette à l'immense corne, aux dents acérées, aux yeux séducteurs : la reproductrice s'était extirpée, destinée avec ses gardiens, ses sujets, à créer une ruche et à se propager, petit à petit. La mère Chrysalis était donc née, avec quelques guerriers, un petit essaim prêt à trouver un refuge. Il ne leur fallu que quelques jours pour sécuriser la source, creuser la terre, et quelques mois seulement pour former une immense ruche qui leur servit de royaume au coeur de la forêt de Léota, là où la magie des poneys ne pouvait subsister.

Vous seriez surpris de savoir que les changelins ont d'abord tenté une approche naturelle. Leur instinct leur criait qu'ils étaient affamés, ils auraient pu sauter à la gorge du premier poney qui passait pour se nourrir. Il y eu quelques dérappages, loin de moi l'idée de vous faire croire le contraire, lorsque la faim nous taraude nous ne pouvons que difficilement lui résister jusqu'au bout. Mais certains changelins tentèrent tout de même une approche naturelle, satisfaits par un précédent repas ou se disant qu'il n'était guère besoin de s'approprier sans demander. La réaction fut sans appel : ces créatures noires, effrayantes, inspiraient la terreur et le dégoût, et il ne fallut pas bien longtemps avant qu'une chasse ne soit organisée pour les exterminer. Comment voulez-vous accepter de vivre avec une créature qui dévore tout amour et vous prive peu à peu de votre énergie vitale de ce fait ? Une créature qui vous laisse épuisé et triste, comme vidé ?

Mais d'un autre côté, que feriez-vous si votre seule ressource de nourriture vous était retirée ? Vous laisseriez-vous dépérir ? Ou tenteriez-vous de tuer toute personne sur votre chemin pour y parvenir ? Lorsque ses enfants commencèrent à dépérir, se rendant malade de l'absence d'amour, perdant peu à peu leurs forces, quand ses propres gardiens ne purent plus la soutenir, Chrysalis dut faire un choix : si les poneys ne voulaient pas d'eux, ils allaient devoir s'imposer de force. Un essaim infernal s'envola de la ruche des changelins ce jour-là, prenant la direction de Timbunktu. Cette cité céleste, située au dessus des nuages, vivait dans la joie et l'oppulence grâce à son roi Orion. Il n'y avait rien de plus délectable que l'amour des pégase étincelants de cette cité pour leur demeure. Les pégaes ne savaient pas utiliser de magie ; il suffit de quelques stratégies, quelques transformations, et bientôt le Royaume de Timbuktu tomba entre les griffes de Chrysalis. Observant la couronne tombée du crâne du Roi Orion alors qu'elle avait dévoré tout son amour, Chrysalis sourit en coin.

« Reine Chrysalis... Ne trouvez-vous pas que cela sonne bien ? »

Bientôt, l'essaim de changelins s'abattit sur tous les royaumes. Certains tentèrent bien de résister ; ce fut le cas du dernier royaume qu'ils attaquèrent entre autre, la majestueuse cité de Trot. L'empereur Incitatus était parvenu à découvrir que sa fillancée était en vérité la Reine Chrysalis elle-même, et avec l'aide de sa garde de licornes il avait repoussé son armée et avait créé un bouclier qui repoussait les changelins eux-même. Cependant, Chrysalis ne se laissa pas abattre une fois de plus, et usant de manipulation, de stratégie, trompant quelques poneys qui sortaient et entraient en ces murs jusqu'à avoir une armée de poneys manipulés, créant des cadeaux pour mettre Incitatus en confiance, elle finit par se dévoiler, et dévora tout l'amour que l'Empereur Incitatus avait pour lui-même. Cependant, un des gardes d'Incitatus l'avait remarquée. Il avait envoyé un message à Célestia elle-même.

La princesse Célestia ne pu sauver Incitatus des griffes de Chrysalis, après cet assaut il ne fut plus jamais lui-même et mourru dans une tristesse immense. Cependant, la princesse solaire parvint tout de même à sauver le reste de la cité et à vaincre Chrysalis. Jamais la Reine n'avait eu à faire à une telle puissance, elle avait été repoussée par un puissant rayon solaire qui l'avait laissé dans un état de brûlure insupportable. Elle parvint à se retirer, à fuir la cité avec quelques uns de ses enfants, puis repris refuge dans sa Ruche où elle passa de longs siècles à se remettre de ces blessures. Pendant des millénaires elle avait été le cauchemar du peuple poney, elle avait dévoré les royaumes les uns après les autres, jamais elle n'aurait songé un jour se retrouver face à une alicorne aussi puissante que celle qui était vue comme la Déesse du Jour pour ces petites créatures insignifiantes. Elle mit longtemps pour s'en remettre, mais sa vengeance n'en serait que plus terrible.

Il fallu de longs siècles ainsi pour reprendre ses forces et reformer ses troupes, mais tout ce temps lui permis de monter un plan. Après cette longue absence, personne ne pouvait soupçonner l'existance encore de créatures change-forme, personne ne pourrait se douter qu'elle attaquerait si proche de Célestia ainsi. Lorsqu'elle eut vent un jour d'un mariage royal qui serait tenu par Célestia elle-même, Chrysalis profita de cette occasion. Après tout, on parlait ici du mariage, je vous le donne en mille, de la Princesse de l'Amour elle-même. Un repas des plus exquis, une source de nourriture éternelle... Chrysalis s'en frottait les sabots, elle allait pouvoir nourrir ses enfants et en même temps se venger de la princesse Célestia en la faisant chuter de son trône. Il ne fallut pas beaucoup de temps ainsi pour tromper la naïve Cadance avec Chris, elle ne se doutait pas que cet adorable licorne était en vérité celle qui allait l'enfermer peu de temps après dans les sous-sols de Canterlot...

Prenant la forme de Princesse Mi Amore Cadanzia, dévorant une partie de son amour pour reprendre toute sa puissance par la même occasion, Chrysalis se rapprocha alors de l'époux de la jeune alicorne, Shining Armor. Il ne fallut pas beaucoup d'efforts, un peu de jeu de rôle, un peu de sorts de manipulation, quelques battements de cils et celui-ci était dans sa poche, elle le menait par le bout du nez. Quelques moments d'intimité suffisaient à le maintenir parfaitement captif, sans oublier que tout l'amour qu'il nourrissait de ce fait pour Chrysalis l'alimentait en continue. Bien sûr, il lui arrivait de ressentir de grosses fatigues, qui ne serait pas un peu gourmant face à tant d'amour, mais Chrysalis faisait en sorte de veiller sur la captivité de son bien aimé, se délectant de son ignorance. Elle surveillait en même temps la Princesse Célestia, craignant qu'elle finisse par découvrir tout. Mais elle ne s'attendait pas en vérité à ce que son pire ennemi vienne d'ailleurs : la petite soeur de Shining Armor, l'élève de Princesse Célestia, en somme l'union de tout ce que Chrysalis pouvait détester de plus, la jeune Twilight Sparkle.

Il ne fallut pas longtemps en fait pour que la jeune licorne se mette à douter de Chrysalis. Celle-ci avait réussi à charmer ses amies, lesquelles tentaient de lui faire comprendre qu'elle faisait erreur. Mais Chrysalis n'en pouvait plus de jouer la naïve et innocente princesse de l'amour, et ses petites erreurs, ses petites grimaces, le moindre de ses petits gestes permettaient peu à peu à Twilight Sparkle de se rendre compte du pot aux roses. Il fallait s'en débarrasser au plus vite... Mais quelle ne fut son erreur de l'envoyer là où se trouvait la Princesse Cadance ? A toutes deux, la princesse de l'amour et l'élève de Célestia parvinrent à se libérer du piège de Chrysalis, et ce juste à temps pour mettre un terme à son plan. Elle était à deux doigts, deux doigts seulement d'atteindre une source de nourriture exceptionnelle et de renverser Célestia. Si seulement elle s'était un peu plus méfiée de cette petite peste, cette Twilight Sparkle.

Malgré les efforts de Chrysalis, Twilight Sparkle et ses amies parvinrent à repousser les changelins, et la Princesse Mi Amore Cadanzia retrouva son cher et tendre. Chrysalis aurait pu s'en sortir, malheureusement elle avait sous-estimé la puissance de ce qui justement leur sert de nourriture : il était évident que si eux pouvaient être si puissants, alors la source même de l'amour le serait aussi, ainsi le pouvoir de Cadence fut restitué d'un unique baiser et son alliance avec Shining Armor repoussa la Reine Changelin. Elle chuta des hauts du château de Canterlot et s'écrasa au choc avec un craquement sinistre. Ses gardiens se reunirent en précipitation, et usant de leurs pouvoirs la téléportèrent aussitôt loin de la capitale. Il fallait se retirer au plus vite pour la survie de la ruche et de sa reine mère. Tous les changelins se replièrent, et la reine fut ramenée dans sa salle de repos et soignée.

Le combat et la chute inévitable l'avaient affreusement affaiblie, la Reine Chrysalis n'était plus que l'ombre d'elle-même. Sa haine pour la Princesse Cadence n'était plus qu'un soupir par rapport à son effroyable colère envers celle qui avait renversé ses plans, cette petite chose qu'elle avait sous-estimée : Twilight Sparkle. Retrouvant peu à peu son état originelle, la reine se fit le serment de retrouver cette petite peste et de la détruire. Ayant échoué dans sa chasse et sa vengeance, la reine changeline passa donc les mois suivants à se reposer et à recomposer sa ruche. Elle s'assura que tout changelin retrouve ses force, développant petit à petit une armée. Il lui faudrait trouver un moyen d'attaquer et de détruire les poneys une nouvelle fois, mais pour cela il lui fallait monter une stratégie suffisante à ne pas se faire surprendre. Elle profita du fait que les poneys n'avaient pas découvert le moyen de passer outre la métamorphose des changelins, envoyant certains d'entre eux dans les différentes cités poneys pour s'y camoufler et espionner. Lorsque la guerre commencerait, ils pourraient détruire les cités de l'intérieur...

De longs mois passèrent, la reine était occupée à préserver et améliorer sa ruche quand soudain un jeune changelin entra dans la salle du trône. Il s'inclina respectueusement : les changelins nourrissaient un énorme respect envers leur reine, plus encore qu'ils ne le devraient pour leur mère. Chrysalis lui indiqua qu'il pouvait parler. Il raconta alors les événements : Canterlot avait été attaquée. Une lueur d'intérêt s'alluma dans le regard de Chrysalis quand elle entendit que Célestia en avait été chassée. Elle n'était donc plus à l'abri dans son propre château mais cachée dans Ponyville ? Le changelin poursuivi, parlant des Umbrals qui avaient pris possession de la cité avec Luna à leur tête, mais la reine avait déjà perdu intérêt dans tout cela.

« Des êtres incapables d'amour ? Ils ne sont guère intéressants, laissez-les. »

Peu lui importait le sort de la capitale Umbrale à présent, cependant cela restait une bonne nouvelle : Célestia avait à nouveau des adversaires, les Umbrals étant apparus et Sombra ayant été éveillé. Elle avait à présent deux alliés indirects qui pourraient affaiblir petit à petit son ennemie. Et, pendant qu'ils seraient en train de subir les assauts de ces deux ennemis, les poneys ne verraient pas les changelins approcher. Bientôt, Chrysalis aurait enfin ses crocs resserrés sur le coup de cette peste de Twilight Sparkle...

Mais l'empressement ne ferait que précipiter une erreur, Chrysalis devait calculer son coup. Ne pouvant se battre à cause de son état qui n'était pas encore le plus parfait qui soit, et attendant une occasion, Chrysalis se concentra alors sur deux objectifs : surveiller ses sujets pour les protéger et les préparer aux attaques futurs, et voir d'elle-même comment se déroulait la guerre. Finalement, Chris allait de nouveau avoir de divertissantes sorties...





Instigateur de l'Avis
Nom de l'Instigateur Sonata / Heathcliff
Provenance de l'Avis Partenariat Steampony.
Expérience écrite:
 
Expérience orale:
 
Codes Code Validé par le Roi lui même.

Code par Sonata (Reine Chrysalis)


Dernière édition par Reine Chrysalis le Lun 8 Jan - 15:03, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://steampony.forumactif.org/
Ice Hope

avatar

Messages : 66
Bits : 33
Coup de Coeur : 0

Feuille de poney
Vie:
10/10  (10/10)
Mana:
10/10  (10/10)
Expérience:
0/30  (0/30)

MessageSujet: Re: Prepare to face the Swarm   Mar 27 Sep - 19:38

Re bienvenue parmi nous! :D Je suis bien contente que Diamond ait enfin sa reine '^' (et doc hooves aussi, bien sûr!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solar Flare
Reine des enfers
avatar

Messages : 166
Bits : 53
Coup de Coeur : 2

Feuille de poney
Vie:
10/10  (10/10)
Mana:
10/10  (10/10)
Expérience:
11/230  (11/230)

MessageSujet: Re: Prepare to face the Swarm   Mar 27 Sep - 21:29

Je vais aussi donner mon avis sur ce qui a déjà été dit^^ (en hide bande de curieux XP)



Byeney^^


Dernière édition par Solar Flare le Jeu 29 Sep - 4:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.altera.wikia.com/wiki/Wiki_Altera
King Sombra
Admin
avatar

Messages : 696
Bits : 209
Coup de Coeur : 0
Age : 28

Feuille de poney
Vie:
17/17  (17/17)
Mana:
45/45  (45/45)
Expérience:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Prepare to face the Swarm   Jeu 29 Sep - 1:37

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doominequestria.forumactif.com En ligne
Solar Flare
Reine des enfers
avatar

Messages : 166
Bits : 53
Coup de Coeur : 2

Feuille de poney
Vie:
10/10  (10/10)
Mana:
10/10  (10/10)
Expérience:
11/230  (11/230)

MessageSujet: Re: Prepare to face the Swarm   Jeu 29 Sep - 4:01

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.altera.wikia.com/wiki/Wiki_Altera
Reine Chrysalis

avatar

Copyright : Probablyfakeblond (Famosity)
Messages : 16
Bits : 3
Coup de Coeur : 0

MessageSujet: Re: Prepare to face the Swarm   Dim 2 Oct - 0:06

Je te remercie pour cet accueil Ice Hope~

Concernant le reste, bien que ce soit en hide je me permet de répondre en dehors du hide puisque cela ne dévoilera rien, je ne comptais pas passer outre le moindre jugement en répondant en privé à un administrateur évidemment et même si Sombra tu aurais validé mon idée je comptais ajouter une justification convenant à Solar Flare, autant être validée par tout le monde. ^^ Très chère impératrice du feu, je t'annonce que j'ai ajouté une suite à mon hide afin que cela soit plus logique.

Je m'attaquerai très prochainement à la rédaction du reste.

_________________


Don't Look:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://steampony.forumactif.org/
Solar Flare
Reine des enfers
avatar

Messages : 166
Bits : 53
Coup de Coeur : 2

Feuille de poney
Vie:
10/10  (10/10)
Mana:
10/10  (10/10)
Expérience:
11/230  (11/230)

MessageSujet: Re: Prepare to face the Swarm   Dim 2 Oct - 0:16

J'ai bien tout lu, et je suis bien prête à juger de tout ça^^



Bon courage pour la suite la Reine Mère^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.altera.wikia.com/wiki/Wiki_Altera
Darkning Dash
L'Oiseau de Proie
avatar

Copyright : Tsitra360
Messages : 153
Bits : 79
Coup de Coeur : 0

Feuille de poney
Vie:
10/10  (10/10)
Mana:
10/10  (10/10)
Expérience:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Re: Prepare to face the Swarm   Jeu 3 Nov - 1:46

Coucou c'est pour savoir si tu vas terminé ta fiche ou pas ^^

_________________
Moi et les miens gardons le ciel de Canterlot gare a vous si vous nous voyez car on vous vois aussi!

Thème normal

Thème de Combat

Darkning Dash laisse une traîner couleur: #0033ccou 0000cc quand elle est furieuse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reine Chrysalis

avatar

Copyright : Probablyfakeblond (Famosity)
Messages : 16
Bits : 3
Coup de Coeur : 0

MessageSujet: Re: Prepare to face the Swarm   Jeu 3 Nov - 18:28

Evidemment je compte la terminer, désolée pour le retard causé par mes soucis personnels. Je ferais en sorte de l'envoyer ce week-end si ma connexion ne me fait pas défaut, sinon ce sera la semaine prochaine mais ce n'est pas souhaitable.

_________________


Don't Look:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://steampony.forumactif.org/
Solar Flare
Reine des enfers
avatar

Messages : 166
Bits : 53
Coup de Coeur : 2

Feuille de poney
Vie:
10/10  (10/10)
Mana:
10/10  (10/10)
Expérience:
11/230  (11/230)

MessageSujet: Re: Prepare to face the Swarm   Mer 3 Jan - 23:27

Bonjour! Avec la réouverture, je reprends les jugements de persos.~~

On attends ton grand retour, n'oublie pas que nous avons modifié la fiche de base avant de continuer.

Bon courage pour ta fiche!~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.altera.wikia.com/wiki/Wiki_Altera
Reine Chrysalis

avatar

Copyright : Probablyfakeblond (Famosity)
Messages : 16
Bits : 3
Coup de Coeur : 0

MessageSujet: Re: Prepare to face the Swarm   Dim 7 Jan - 23:47

Je vous ai fait une bonne grosse lecture, je doute que beaucoup lisent ma fiche jusqu'au bout mais au moins j'aurai fait honneur à mon rang...

Très chers Doomies, j'attends votre jugement avec impatience. :happychrissy:

_________________


Don't Look:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://steampony.forumactif.org/
King Sombra
Admin
avatar

Messages : 696
Bits : 209
Coup de Coeur : 0
Age : 28

Feuille de poney
Vie:
17/17  (17/17)
Mana:
45/45  (45/45)
Expérience:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Prepare to face the Swarm   Lun 8 Jan - 16:24

J'ai lu la fiche jusqu'au bout ;) je n'ai rien à redire pour moi c'est bon il ne reste que l'avis de Clikoo ou de Ice ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doominequestria.forumactif.com En ligne
Solar Flare
Reine des enfers
avatar

Messages : 166
Bits : 53
Coup de Coeur : 2

Feuille de poney
Vie:
10/10  (10/10)
Mana:
10/10  (10/10)
Expérience:
11/230  (11/230)

MessageSujet: Re: Prepare to face the Swarm   Lun 8 Jan - 21:47

A toi petite fleur des îles!

Si la perfection devait avoir un nom, je ne citerai pas le tiens parce que c'est trop long! /sbarf

Blague à part, tout y ait, dans le moindre détail, et ça laisse tout de même une place au mystère, en chipotant, on voit du remplissage, mais on s'en fout à ce niveau là, au contraire puisque ça ne cache pas un néant cosmique, comme je l'ai dit, tout y est, je suis donc prêt à affronter l'essaim!


Tu recevra ta couleur et ta section personnelle bientôt. Bon jeu!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.altera.wikia.com/wiki/Wiki_Altera
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Prepare to face the Swarm   

Revenir en haut Aller en bas
 
Prepare to face the Swarm
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les apiculteurs parlent des OGM de leur problèmes face a l'envahisseur...
» mariés en face de l'église
» Signification de "mariés en face d'église" de LAURENT et COSNAY !
» APERO GEANT FACE BOOK CHERBOURG
» ELF (Eyes Lips Face)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Doom in Equestria :: Documentation des personnages :: Présente ton Personnage :: Fiche Validé-
Sauter vers: