Doom in Equestria
Bonjour mon petit poney,

Bienvenue sur Doom in Equestria.

Si tu es ici, c'est que tu es curieux de notre univers.

Ouvert récemment, Doom in Equestria accueil tout le monde qu'ils soient nouveau ou vétéran en RP. Pour en savoir d'avantage, vous pouvez nous envoyer un message ou allez dans la section des questions et suggestion.


Forum RPG MLP de type guerre des clans
 
RechercherCalendrierAccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionFAQ

Partagez | 
 

 Au pied de la montagne [Cross River]

Aller en bas 
AuteurMessage
Spike

avatar

Messages : 16
Bits : 21
Coup de Coeur : 0

Feuille de poney
Vie:
10/10  (10/10)
Mana:
10/10  (10/10)
Expérience:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Au pied de la montagne [Cross River]   Jeu 5 Avr - 12:15

La lumière commençait à se faire plus forte. Dans sa bouche, un goût étrange : une saveur de carton mâché durant plusieurs heures qui se serait amassé dans sa gorge. Déglutir est difficile, la gorge est nouée, en fait c'est comme si une grosse boule de papier mâché était coincé au fond de sa gorge, entre ses clavicules. Il aurait même pu deviner le goût de l'encre. C'est cela que l'on appelle avoir la bouche pâteuse ? Il faut dire qu'il n'a pas bien dormi : cela fait quelques jours qu'il a dû se réfugier ici. Il avait trouvé après son premier réveil une caverne plutôt confortable, mais une semaine là-bas lui avait fait comprendre qu'elle était habitée. Il fallait trouver un autre endroit, mais il n'avait pu que se contenter d'un coin d'herbe non loin de l'eau.

Spike n'avait pu se résoudre à quitter le lieu de sa chute. Pas qu'il ait peur... Si, si bien sûr qu'il avait peur, il se pissait littéralement dessus à l'idée de partir ! Enfin euh... Non mais tu peux ranger ce couteau Spike, je veux dire... Oui bien sûr, c'est un puissant dragon de feu, qui pourrait penser qu'il a peur d'être seul ! Ahah... Mais en vérité au fond de lui il ressentait un énorme vide qu'il ne pouvait pas même combler en se gavant. Il n'y avait pas vraiment de gemmes dans les environs et il était bien incapable de les détecter de toutes façons, et la viande ne courrait pas les rues. Il aurait tué pour un sandwich au foin pour une fois, mais il se contentait de ce qu'il trouvait, ce qui se résumait à quelques insectes qui laissaient un étrange goût âcre dans la bouche. Allez savoir ce que les suricates et les phacochères chantants trouvent de bon dedans. Il essayait bien de les faire cuir, ce qui leur donnait une petite saveur protéinée, mais ça ne remplissait pas l'estomac dans tous les cas.

En fait, il sentait encore le goût du repas de la veille à l'intérieur de ses joues, et cela ne faisait que faire se plaindre plus encore son estomac. C'était étrangement salé ce qui avec le côté pâteux de sa langue rendait la chose particulièrement amère, et un bébé dragon comme lui grimaçait à ce goût, mais le bout de sa langue se rappelait de l'épice éveillée par le feu de la veille et son museau lui faisait se souvenir du goût plein et juteux de son repas. Il aurait tout de même tué mère et père pour un fruit ou quelque chose de plus savoureux. Mais revenons à son réveil... Si on était en vitesse réelle il serait déjà parti loin sans m'attendre. En se relevant tant bien que mal, des herbes collées contre sa joues et ses cils l'empêchant d'ouvrir correctement les yeux sans voir flou, il entendit un craquement. Le bruit se répercuta dans la clairière et remonta le courant de la cascade qui tombait dans la source qui l'avait accueillis. Le bruit de la chute percutant le point d'eau prit alors plus d'ampleur à présent qu'il s'en souvenait. Il s'était tellement habitué à cela qu'il avait l'impression de vivre dans un monde de silence.

Son cœur se serra : il était seul. Entièrement seul... Mais un regard vers un coin des arbres lui fit avoir un frisson : d'un autre côté, il n'avait pas le courage de se rendre, seul toujours, loin de cet endroit. Il avait le sentiment qu'avant de perdre la mémoire il était face à un terrible danger. Qui sait s'il ne se cache pas dans les environs... Comme derrière ce buisson qui remue dangereusement.

-Hirk ?! Maman !

Spike bondit sur ses pattes et couru se cacher derrière un pan de la cascade qui passait devant un petit chemin de pierre bien caché.


_________________